Les impacts de l’internet chez les ados

impacts de l’internet chez les ados

Les impacts de l’internet chez les ados

À cette époque, les adolescents passent la plupart de leur temps sur internet et oublient même parfois les véritables plaisirs de la vie. Cet article vous fera donc découvrir les impacts de l’internet dans la vie quotidienne d’un ado.

L’internet, un nouveau « jouet » incontournable

nouveau « jouet » incontournable

L’internet est de plus en plus omniprésent dans le quotidien d’un adolescent. Il est même devenu presque son passe-temps favori dans la mesure où bon nombre d’adolescents préfèrent surfer sur internet plutôt que de profiter de la vie sociale authentique qui se trouve à l’extérieur. L’internet est une lame à double tranchant dans la mesure malgré son côté fonctionnel, il présente tout de même des dangers pour les adolescents qui abusent de son utilisation.

Les avantages de l’internet

Prétendre à un adolescent qu’il est possible d’évoluer sans utiliser internet relève tout simplement de l’utopie. En effet, même les plus réticents devront reconnaître que l’internet est devenu un outil plus que jamais incontournable pour les ados. Cela peut très bien leur servir pour faire des recherches et pour entendre leur connaissance. L’internet contribue aussi à l’avancement de l’éducation dans la mesure où il permet aux adolescents de prendre de l’avance sur les programmes en classe. Dans les écoles, on privilégie même l’utilisation des nouvelles technologies, une utilisation qui est d’ailleurs devenue de plus en plus courante. À part le côté éducatif, l’internet est aussi un moyen pour les adolescents de rester en contact avec leurs amis grâce au développement des messageries instantanées sur Smartphone. Il contribue aussi à l’insertion sociale auprès des jeunes, car c’est un moyen pour les adolescents de tisser des liens.

Les dangers de l’Internet chez les ados

dangers de l’Internet chez les ados

L’utilisation abusive de l’internet peut présenter un réel danger chez les adolescents dans la mesure où cela pourrait aboutir à des dommages sociopsychologiques et éducatifs chez eux. Le premier symptôme se traduit par l’apparition de l’addiction à l’internet. Les jeunes addicts ont constamment leurs yeux rivés sur leur écran, ce qui peut révéler néfaste pour sa vie sociale. Mais à part les problèmes d’addiction, les contenus sur internet peuvent être très violents alors qu’ils sont à la portée des jeunes ados. Ils peuvent très bien être tentés de se rendre sur des sites avec des contenus réservés aux adultes. Enfin, les ados sont très souvent victimes de cyberharcèlement, ce qui explique les cas de suicides pour cause de harcèlement sur internet.

Internet, les consignes d’utilisation

consignes d’utilisation

Si vous êtes parent d’un adolescent, sachez que le secret consiste à imposer des limites à votre enfant. Il ne s’agit donc pas de lui interdire l’usage de l’internet étant donné que cette technologie est de plus en plus présente et il faut reconnaître qu’elle apporte aussi de nombreux avantages. Vous devez plutôt avertir votre ado des limites à ne pas franchir. Ainsi, pour une bonne pratique, vous devez privilégier le dialogue avec votre adolescent. Par expérience, vous devez savoir qu’un ado est difficile à contenir. Plus vous lui interdisez de faire une chose, plus il sera curieux et tenté de l’essayer. Le secret consiste donc à faire le dialogue avec votre ado, car il ne suffit pas juste de l’interdire à faire quelque chose. Il serait plutôt propice de parler avec lui ouvertement et directement. Vous devez lui faire comprendre l’intérêt de bien utiliser l’internet de façon intelligente et consciente. Vous avez aussi la possibilité d’installer un contrôle parental. Pour ce faire, mettre l’ordinateur dans le salon est une méthode très astucieuse pour vous permettre de surveiller les actions de votre ado sur internet. C’est seulement quand il sera plus grand que vous allez lui accorder plus de liberté. Toutefois, tachez tout de même de surveiller le nombre d’heures qu’il passe sur internet de sorte de ne pas virer à l’excès.